Maîtrise du risque infectieux

Comme dans tous les milieux de soins, la prévention du risque infectieux, qui s’appuie sur les Précautions Standard, vise pour le chirurgien dentiste à protéger son patient, mais aussi le chirurgien dentiste lui-même du risque de transmission de micro-organismes (virus ou bactéries).

En premier lieu, il faut que l’environnement de travail (fauteuil dentaire, paillasses…) soit propre et au maximum exempt de micro-organisme. On rappellera que des bactéries ou des virus, peuvent survivre des semaines sur des surfaces inertes.

Ensuite il faut que les dispositifs médicaux soient à usage unique, stériles, ou désinfectés. Le traitement des DM réutilisables passera nécessairement par une première étape de nettoyage qui est cruciale.

Enfin, dans les gestes professionnels quotidiens, le chirurgien dentiste et son assistant(e) devront appliquer les règles d’hygiène de base aussi appelées Précautions Standard avec une tenue professionnelle propre et adaptée, une hygiène des mains très régulière respectant les 5 moments de l’OMS, des équipements de protection individuelle quand cela est nécessaire.