piercing-recession-gingivale

Qu’est-ce que la récession gingivale ?

Une récession gingivale est une rétraction de la gencive au niveau du collet des dents exposant ainsi leurs racines.

L’influence du piercing buccal sur les gencives

Lors de traumatismes gingivaux liés au contact d’un piercing, la récession gingivale s’accompagne d’érosion et d’ulcération de la muqueuse avec destruction de la gencive kératinisée.
Du fait de la faible épaisseur des tissus, l’atteinte sur les gencives met en jeu le pronostic des dents (incisives).
Le volume et la forme du bijou de piercing ont une influence directe sur l’état de la gencive.

En effet, un bijou trop volumineux ou ayant une forme trop anguleuse comprime la gencive et écrase les vaisseaux sanguins (qui irriguent la gencive).

L’ischémie ainsi créée se traduit par la destruction de la gencive. S’en suit une alvéolyse (la destruction de l’os alvéolaire) sous la gencive.
Les habitudes parafonctionnelles (comme jouer avec son piercing) ont également une influence directe sur l’état de la gencive.

Quels sont les signes qui doivent alerter ?

Si vous constatez une dent « plus longue » que d’autres, si une dent présente une sensibilité au froid, aux aliments acides et sucrés, ou si au brossage votre gencive est douloureuse, vous devez impérativement consulter un professionnel de santé.
Dans un premier temps, le geste préventif est de retirer le bijou.

©2019 URPS CHD PACA - Mentions Légales  - Création site web 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?