gencives-irritees-causes

Les gencives sont irritées par 3 situations cliniques différentes 

– soit par un frottement répété du bijou sur la muqueuse gingivale

– soit par une situation et/ou une forme du bijou inappropriées

– soit par une allergie tissulaire à l’alliage employé

Particularités des gencives

Les gencives sont des tissus de recouvrement dont la partie proche des dents est fortement kératinisée (gencive attachée) et une partie (gencive libre) qui présente un épithélium plus fin.

Toute atteinte de la gencive dite « attachée » est irréversible et sa réparation ne peut se faire que par chirurgie parodontale.

Les facteurs d’irritation des gencives

Le frottement du bijou accélère la récession gingivale par destruction de la gencive attachée.

Un emplacement du piercing inappropriée (frein…) entraîne une érosion et une ulcération de la gencive libre.

Ces pertes tissulaires peuvent se compliquer d’infection en situation d’hygiène insuffisante.

Ces atteintes se caractérisent par une adénopathie (ganglions) associée.

L’allergie, aujourd’hui plus rare, se manifeste par des signes cliniques distants du bijou et regroupe des lésions diverses au niveau des muqueuses (lichen plan, leucoplasies…) ainsi que des eczémas au niveau de la peau.

En cas de gencives irritées, garder son piercing augmente la gravité de la lésion. Le risque de complication, une fois cette barrière détruite est soit la perte de la dent et/ou soit une infection des plans plus profonds (os alvéolaire) avec alvéolites.

Seul le retrait du piercing permet de guérir la lésion gingivale et seul un professionnel de santé peut traiter les dégâts tissulaires générés.

©2019 URPS CHD PACA - Mentions Légales  - Création site web 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?