Rappel/ décembre 2019 :

Clip vidéo Hora 3D sur France 3 : dossier suivi « une dent cassée vite réparée ».

Une étude d’impact est lancée, confiée à la société Stimuli Santé qui montre que le vidéo clip est
davantage regardé sur les réseaux sociaux et l’impact plus facile à appréhender.

Les formations programmées en décembre 2019

Le début d’année s’ouvre sur la formation décidée en 2019 :

La formation CEPIAS (centre d’Appui pour la formation des Infections Associées aux Soins) est
programmée pour le 5-02-2020. Une journée complète en présentiel consacrée à la thématique du
contrôle des infections liées aux soins en présence des responsables de l’ARS (Madame CHABERT,
Madame FEMENIA et le Dr DELAROZIERE, formateur).

Notre projet « prévention buccodentaire » en EHPAD s’amorce par la préparation du
véhicule de logistique VSAV (mécanique, carrosserie et flocage) et la mise en place du service de
géolocalisation des chirurgiens dentistes sur notre site internet.

Les difficultés sont nombreuses et le véhicule sera finalisé seulement le mois de juillet, dans l’intervalle
des missions de travail avec les fédérations d’EHPAD (GCS PGAM) et les partenaires de ce projet
(Mutualité, conférence des financeurs aboutissent à un calendrier d’actions sur le terrain auprès
d’EHPAD demandeurs ayant reçu la formation pré-requise.

Les formations décidées en 2019 sur les thèmes de la radioprotection, premier secours PSC1 et tenue
du Dossier Médical ont lieu à de multiples dates échelonnées sur l’année et rencontrent un vif succès
auprès des confrères participants.

En parallèle, dans le cadre de notre mission « promotion des nouveaux modes d’exercice » s’organise
la construction d’un livret destiné aux chirurgiens dentistes qui les informe sur la manière de mettre
en place dans les territoires les CPTS.

Une page à cet effet est créée sur notre site internet et 2 flyers sont édités et distribués par voie postale
à l’ensemble des cabinets libéraux.

En parallèle à l’initiative de l’URPS ML , un projet de travail commun est mise en place sur la
problématique « ostéonécrose des maxillaires et inhibiteurs de la résorption osseuse » avec
élaboration d’un dépliant et la mise en place d’une commission d’experts sur le sujet.

C’est aussi fin février-début mars que s’abattent sur notre région les prémisses de ce qui allait devenir
une pandémie universelle : la COVID 19.

Tout est chamboulé, les réunions à l’ARS se multiplient, le CNO ordonne la fermeture des cabinets au 16 mars et la seule prise en charge des urgences .

Notre Bureau vote dès le 18 mars en audio et par consultation électronique de l’Assemblée Générale du 20-03 , un principe de subrogation financière destiné à engager les dépenses indispensables à l’achat des EPI pour tous les cabinets dentaires de la région PACA.

Les réunions de bureau en audio sont multipliées, les réunions interpro et ARS sont entretenues pour faire face à l’organisation logistique pressante de la pandémie.

Notre AG du 27-03 est annulée, celle du 24-06 est maintenue.

Les recherches d’EPI sont ardues et onéreuses sur un marché en pleine inflation de circonstance ; la logistique de distribution à nos confrères est brillamment assurée par l’ensemble des membres de l’Union à la satisfaction exprimée de tous et en particulier des présidents ordinaux de notre région.

Mars et avril 2020

De nombreuses réunions en audio, malgré le confinement imposé, permettent de faire vivre nos actions d’achats d’EPI. Les recommandations du CNO sont systématiquement relayées sur notre site.

Les demandes de « listings, courriels » sont multipliées auprès de la CPAM, de l’ARS et via un courrier recommandé à la CNIL.

Les membres du Bureau et de l’AG déploient des efforts téléphoniques pour trouver des visières, des masques et du GHA en vue de pourvoir tous les cabinets en prévision de la reprise d’activités fixée au 11 mai.

De nombreuses sociétés sont contactées pour des commandes massives de masques FFP2 (INEOS, MKGMIX, YANTEC etc…) ou de visières (visières solidaires 13).

Ces distributions sont assurées dès le 9 et 10 mai à Marseille et en plusieurs points stratégiques de la région.

Un canal de partenariat est établi avec l’URPS grand Est pour des commandes de masques FFP2. Le constat s’impose d’une grande défaillance de l’ARS en matière de fournitures et logistique

Fin avril l’AG se prononce en faveur d’un budget important à nouveau pour aider au redémarrage des cabinets.

Début mai, une pathétique conférence au sommet audio phonique avec Mme MARTINEZ notre CAC et les responsables de la société MAG FORCE permet de débloquer la commande de sur blouses (paiement total à la commande). Fin mai s’organise la distribution des sur blouses livrées le 26 mai. En juin se poursuivent les distributions d’EPI (sur blouses) en différents lieux, répartis sur la région PACA (Marseille, St Maximin, Toulon, Gap Digne, Istres, Nice, Arles, Martigues). Fin juin, le VSAV est enfin prêt et le bureau programme une intervention sur place avec I’EHPAD Lou Seren à Forcalquier. La pertinence du projet est démontrée sur la totalité des résidents examinés.

Un autre EHPAD à Digne est programmé pour le 25 septembre et se réalisera avec des résultats encore meilleurs 40 résidents sur 4R. De nombreux courriers de satisfaction des familles sont adressés à l’ARS.

En parallèle, le livret CPTS est en place sur notre site internet.

Début juillet (le 9-07) l’interpro organise une réunion de débriefing de la crise Covidl9 en présence de Renaud Museller Président de la Région Sud, des Directeurs de l’ARS, Mme CHABERT, du Directeur de la CPAM et de 3 Députés des Bouches-du Rhône objectif faire constater la défaillance logistique de l’ARS. de nature systémique et exposer la revendication de toutes les URPS pour un « pouvoir décisionnaire en santé partagé « avec le Conseil Régional et la CRSA.

Une communication à la PQR « La Provence r. est programmée en septembre. La facture totale des EPI est présentée à l’ARS : 676 000 euros à ce jour. En parallèle se poursuivent les formations CEPIAS, PSCI, Dossier Médical et Radioprotection.

Le 9 octobre l’AG vote favorablement pour l’acquisition d’un second dispositif de  » dépistage et prévention buccodentaire en EHPAD  » sous la forme d’un véhicule type VSAV à équiper , cela en prévision du déploiement futur du projet à l’échelle des 400 EHPAD de la région PACA.

Le 9 octobre l’AG vote en faveur de l’achat de gants sur la base d’un budget de 300 k euros et ce à l’unanimité.

Le 21 octobre le Bureau décide de verser une subvention à une consœur sinistrée par les inondations de la Vallée de la Tinée (06) à hauteur de 2000 euros.

C’est a cette date qu’intervient le second confinement circonstancié selon les secteurs d’activité ; les professionnels de santé restent actifs, les petits commerces sont obligés de fermer. Toutes les réunion set visites en EHPAD sont ajournées.

L’AG du 11 décembre vote en faveur de l’acquisition du 2′ véhicule de dépistage et prévention buccodentaire en EHPAD une seconde fois après le vote du 21 octobre.

Dr JP BORDAS
Président de l’URPS ChD PACA

©2021 URPS CHD PACA  - RGPD - Mentions Légales  - Création site web 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?