L’URPS est une association soumise à la loi 1901 institutionnalisée par la loi HPST (Hôpital/Patient/Santé/Territoire) et créée en 2009. Elle est administrée par des chirurgiens-dentistes libéraux conventionnés élus pour 5 ans. Son budget est alimenté par une contribution obligatoire URSSAF.

L’URPS présente des fonctions bien différentes de l’Ordre (registre, contrôle et litiges…) et des Syndicats (défense des intérêts des chirurgiens-dentistes libéraux devant les institutions, négociations conventionnelles, négociation auprès des ARS pour contrôler l’activité et l’installation de centres…)

L’URPS représente les chirurgiens-dentistes conventionnés libéraux de la région et contribue à l’organisation de l’offre de santé régionale. Elle organise et coordonne des missions diverses et précises définies par la loi HPTS.

L’URPS représente aussi l’interlocuteur et le partenaire des ARS.

L’URPS participe plus précisément :

  • Aux actions dans le domaine des soins, de la prévention, de la veille sanitaire, de la gestion des crises sanitaires, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeutique.
  • A la mise en œuvre du développement professionnel continu.
  • A l’analyse des besoins de santé et de l’offre de soins, en vue notamment de l’élaboration du schéma régional d’organisation des soins (par exemple le zonage afin de favoriser l’installation de confrères dans des secteurs où la permanence des soins et la gestion des urgences sont difficiles).
  • A la préparation et mise en œuvre du projet régional de santé.
  • A la mise en œuvre de contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens s’appuyant sur des contrats ayant pour objet d’améliorer la qualité et la coordination des soins mentionnés à l’article L 4135-4
  • A l’organisation de l’exercice professionnel notamment la continuité des soins et les modes d’exercice.
  • Au déploiement et à l’utilisation des systèmes de communication et d’information partagés.

L’URPS n’est donc PAS UN SYNDICAT et ne le sera JAMAIS.

La présence d’élus trop ancrées dans leurs missions syndicalistes risque d’entraîner des conflits intersyndicaux au sein de l’URPS empêchant toute prise de décisions.

Pire encore, l’hégémonie d’un seul syndicat est un contre sens par rapport aux fonctions de l’URPS qui se doit de représenter TOUS les chirurgiens-dentistes libéraux.

L’URPS doit fonctionner sur le respect et la confraternité dans un esprit de démocratie et pluralité afin de rassembler la profession. Ceci nécessite écoute, diplomatie, temps et résilience afin de ne pas mettre systématiquement ses idées et ses intérêts personnels au premier plan.

Nous pourrons alors espérer un jour fédérer les URPS chirurgiens-dentistes et obtenir, notamment auprès des ARS, beaucoup plus que nous espérons.

Aujourd’hui en PACA il existe heureusement un inter pro interURPS avec les autres professions de santé permettant d’avoir entre autres un front commun de censure vis à vis de l’ARS si nécessaire et de porter des projets communs.

©2021 URPS CHD PACA  - RGPD - Mentions Légales  - Création site web 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?