L’URPS des Chirurgiens Dentistes de la Région PACA s’insurge contre l’ouverture de « l’université » privée portugaise Fernando Pessoa à la Garde dans le Var et réclame sa fermeture immédiate. Cette « université » détourne le numérus clausus et remet en cause les principes fondamentaux de la formation initiale des professions médicales en France.

La sécurité et la qualité sont les grandes oubliées de cette structure mercantile issue du concept « Fernando Pessoa », rejeté dans d’autres pays européens.

En effet, l’installation nouvelle de cet établissement privé délivrant un diplôme Portugais sur notre territoire contourne la politique de santé française pour s’affranchir du numérus clausus.

Ces étudiants, moyennant finances, échapperont à une formation sélective, exigeante et qualitative telle qu’elle est pratiquée dans nos universités préparant au diplôme d’état de docteur en Chirurgie Dentaire, diplôme délivré par le ministère de l’Education Nationale.

Nous attirons l’attention sur les risques suivants :

• La saturation de l’offre de soins bucco-dentaires en région PACA par la création d’un tel établissement dans une région déjà surdotée,

• Une formation dispensée selon des critères très discutables ne répondant pas aux objectifs élémentaires de l’enseignement de la chirurgie dentaire en France.

C’est pourquoi, l’URPS des Chirurgiens Dentistes PACA vient de saisir l’Agence Régionale de la Santé PACA afin de leur demander d’intervenir auprès du Ministère de la Santé et de l’Enseignement Supérieur pour fermer cette antenne de l’ « université » Fernando Pessoa sur notre territoire et de prendre des mesures efficaces pour éviter de nouvelles implantations.

©2020 URPS CHD PACA  - RGPD - Mentions Légales  - Création site web 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?